Imprimante pour chèque : gagnez du temps

Lecture 3 min.
Illustration choisirpro

Même s’ils sont de moins en moins utilisés, les chèques ont toujours le vent en poupe auprès des consommateurs. En la matière, la France fait d’ailleurs figure d’exception. Dans la majorité des pays européens, l’usage du chèque est quasi-anecdotique : un chèque par habitant et par an. Les Français ont signé quant à eux plus de 40 chèques en 2011. Dès lors, les commerçants et les professionnels doivent s’équiper pour gérer ce moyen de paiement toujours répandu. 

Avant de refermer le tiroir de vos caisses enregistreuses sur les chèques de vos clients, consultez ce qui suit. Car pour gagner du temps en caisse, offrir une bonne expérience à vos clients et vous éviter les impayés et autres fraudes, vous avez la possibilité de vous équiper d’appareils dédiés à la rédaction, à l’édition, mais aussi à la vérification des chèques.

Illustration
Besoin d'une Caisse enregistreuse?Faites jusqu’à 30% d'économies, Comparez des devis gratuits.
Comparez maintenant

Le paiement par chèque

Avant tout, il est utile de rappeler que les commerçants et prestataires de service ne sont en rien obligés d’accepter les chèques. Seuls les professionnels affiliés à un centre de gestion agréé (CGA) sont tenus d’accepter ce moyen de paiement.

Si vous refusez les chèques, vous devez en revanche le mentionner clairement pour en informer votre clientèle. Vous pouvez aussi établir des conditions d’acceptation tel qu’un montant minimum d’achat. Là aussi, il faudra que cela soit stipulé dans votre commerce.

Si vous acceptez les chèques, vous devrez vérifier certains points. Tout d’abord, le client doit remplir correctement le chèque : montant en chiffres et en toutes lettres, lieu, date, ordre et signature. Le commerçant vérifie pour sa part l’identité du tireur (la personne qui signe) et reporte le numéro de la pièce d’identité au dos du chèque.

Pour un commerçant, le paiement par chèque représente un certain nombre de risques, essentiellement d’impayés, et d’inconvénients :

  • Chèque « en bois », sans provision
  • Chèque volé
  • Chèque falsifié
  • Les erreurs : dans le montant, l’ordre…
  • Le temps passé en caisse, bien plus long que pour un paiement par carte bancaire
Économisez jusqu’à 30%Besoin d'une Caisse enregistreuse ?
Faites jouer la concurrence !
Comparez mes devis

Une imprimante pour remplir automatiquement les chèques

Pour gagner du temps sur les encaissements et éviter toute erreur dans la saisie des écritures, dotez votre commerce d’une imprimante de chèques. Vous pourrez par exemple choisir un modèle de la marque Epson, spécialisée dans les imprimantes en tous genres. Ce fabricant propose notamment une machine polyvalente capable d’imprimer tant les chèques que les tickets de caisse et reçus de carte bancaire. Elle combine alors deux technologies d’impression : thermique pour les tickets et reçus, et matricielle (ou à aiguilles) pour les chèques et factures.

Ces imprimantes de chèques sont compactes et s’intègrent facilement à votre environnement commercial. Quand un client souhaite vous régler par chèque, la caisse enregistreuse transmet à l’imprimante les informations à imprimer. Il suffit de placer le chèque dans l’appareil pour qu’il le remplisse automatiquement. Faites-le ensuite vérifier et signer au client. Enfin, encaissez le paiement. Les imprimantes Epson se distinguent par leur rapidité d’exécution. En seulement quelques secondes, le chèque est imprimé. Les machines sont par ailleurs de plus en plus silencieuses. Résultat : la procédure d’encaissement est considérablement accélérée et améliorée. Ce qui est profitable tant à vous, commerçant, qu’à vos clients.

Illustration
Besoin d'une Caisse enregistreuse?Comparez les prix des fournisseurs de caisses enregistreuses.
Comparez maintenant

Un éditeur lecteur de chèque (ELC) pour des transactions fiables

Avec le paiement par chèque, les impayés sont monnaie courante. Pour lutter contre la fraude et préserver votre chiffre d’affaires, équipez-vous d’un éditeur lecteur de chèque (ELC). Il s’agit d’un périphérique de votre TPE ou de votre système d’encaissement qui, à la manière du lecteur de carte bancaire, lit les chèques et interroge une base pour en assurer l’authenticité. A l’aide du code CMC7 du chèque, l’appareil contrôle que celui-ci n’est pas frauduleux. Pour cela, un logiciel fait appel au fichier national des chèques irréguliers (FNCI) baptisé Vérifiance et mis en place par la Banque de France. Ce service est disponible sous forme d’abonnement. Grâce à lui, vous serez averti de l’authenticité du chèque… mais pas de son provisionnement. Des sociétés privées et des banques proposent ce service de sécurisation ; elles croisent différentes statistiques afin d’estimer une probabilité selon laquelle le chèque est provisionné ou non.

Muni d’une imprimante, l’appareil peut également rédiger automatiquement et éditer rapidement les chèques. Il vous permet donc d’accélérer les procédures d’encaissement, mais aussi de sécuriser les transactions.

A savoir que, si vous faites appel au service Vérifiance, vous êtes dans l’obligation d’en prévenir vos clients. Cela vous évitera aussi les conflits en cas de chèque refusé par la machine.

Illustration
Besoin d'une Caisse enregistreuse?Comparez les prix des fournisseurs de caisses enregistreuses.
Comparez maintenant