Comment détecter les faux billets : tout ce qu'il faut savoir sur les détecteurs

Illustration choisirpro

Les faux billets de banque sont le cauchemar des commerçants et des entreprises, peu importe leur taille. Ils représentent en effet une perte sèche contre laquelle aucun recours n’est possible. Comment sécuriser vos encaissements ? Optez pour un détecteur de faux billets, un accessoire particulièrement utile en caisse. Il existe de nombreux modèles sur le marché, plus ou moins sophistiqués, munis de diverses fonctions et selon une large gamme de prix.

Illustration
Besoin d'une Caisse enregistreuse?Faites jusqu’à 30% d'économies, Comparez des devis gratuits.
Comparez maintenant

Pourquoi s’équiper d’un détecteur de faux billet ?

La contrefaçon des billets de banque est un phénomène qui ne faiblit pas. La Banque Centrale Européenne (BCE) relève ainsi une augmentation du nombre de faux billets en circulation. Un fléau contre lequel la BCE œuvre en améliorant constamment les points de sécurité des billets afin de les rendre difficilement falsifiables. Depuis 2012, de nouveaux billets en euros sont régulièrement émis. Mais les faussaires ne se découragent pas et il n’est pas rare de découvrir dans sa caisse des coupures contrefaites. Ce problème est courant et coûteux. C’est pourquoi il est recommandé de s’équiper d’un détecteur de faux billets afin de se protéger de manière optimale. Qui plus est, l’appareil servira de caution technique irréprochable auprès de vos clients, ce qui vous évitera les conflits. Enfin, ces accessoires de caisse sont faciles d’utilisation ; tous vos employés pourront s’en servir sans difficulté.

Économisez jusqu’à 30%Besoin d'une Caisse enregistreuse ?
Faites jouer la concurrence !
Comparez mes devis

Les détecteurs manuels

Il existe deux principaux types de détecteurs de faux billets sur le marché. Les détecteurs dits « manuels » demandent à ce que l’utilisateur valide ou non les coupures. En fonction de vos besoins, vous pourrez opter pour :

  • Un stylo détecteur de faux billet : c’est l’accessoire le plus économique du marché et le plus simple à utiliser. Il vous suffit de tracer une marque sur le billet. Si elle est visible, vous avez affaire à un faux.
  • Un détecteur à UV : il suffit de placer le billet sous la lampe à UV. Si les motifs UV apparaissent, le billet est authentique.
  • Un détecteur à infrarouge : le principe est le même que la lampe UV.

Les détecteurs manuels sont souvent compacts et peuvent se transporter aisément.

Illustration
Besoin d'une Caisse enregistreuse?Comparez les prix des fournisseurs de caisses enregistreuses.
Comparez maintenant

Les détecteurs automatiques

Ce type de détecteur émet une alarme sonore dès qu’un billet est considéré comme suspect. Ces appareils sophistiqués combinent plusieurs analyses afin de contrôler différents points de sécurité du billet, de façon simultanée. Ces systèmes passent au crible plusieurs, voire tous les éléments qui permettent d’authentifier un billet, à savoir pour l’essentiel :

  • Le filigrane
  • Le fil métallique
  • Le profil infrarouge
  • Les éléments ultraviolets
  • Les motifs et encres magnétiques
  • La taille du papier, son épaisseur et son poids

Ces appareils sont donc particulièrement fiables en plus d’être rapides. Certains modèles haut de gamme peuvent scanner un billet en une demi-seconde seulement.

De multiples fonctionnalités

Les détecteurs de faux billets offrent de multiples fonctionnalités. Elles influent évidemment sur le prix de l’appareil, mais elles sont d’une grande aide au quotidien. Voici quelques-unes des principales caractéristiques techniques dont vous pouvez bénéficier :

  • Alarme sonore
  • Adapté à plusieurs devises : EUR, GBP, CHF, PLN, HUF
  • Sens de présentation du billet
  • Détection à 1, 3, 6 points de sécurité
  • Rapidité d’exécution
  • Authentification des pièces d’identité et cartes de crédit
  • Compteur de billets
  • Logiciels évolutifs : à chaque émission d’un nouveau billet ou d’une nouvelle méthode d’authentification, le détecteur est mis à jour

Comment ça marche ?

Les banques centrales intègrent des éléments spécifiques dans les billets de banque afin de les rendre infalsifiables. Les détecteurs de faux billets sont conçus pour tester et contrôler ces différents points de sécurité :

  • La lumière ultraviolette révèle l’encre ultraviolette invisible à la lumière naturelle à l’aide d’une lampe ou de tubes puissants dont la longueur d’onde est appropriée
  • La lumière infrarouge révèle également des encres invisibles à la lumière normale
  • La détection magnétique permet de mettre en évidence la présence ou non des encres, fil et bandes magnétiques
  • La détection de la taille permet de mesurer très précisément l’épaisseur et les dimensions du billet

Comment choisir son détecteur de faux billet ?

Il est plusieurs critères qui vous aideront à vous décider pour un modèle :

  • Le prix de l’appareil
  • Le temps d’exécution
  • Le poids et la taille
  • Les options
  • La certification BCE : cette certification délivrée par la Banque centrale européenne vous garantit la fiabilité de votre appareil

Que faire en cas de faux billet ?

Si votre appareil prouve que le billet donné par votre client est un faux, demandez-lui un autre moyen de paiement. C’est sans doute le cas le plus simple à gérer, mais cela demande à ce que vous vérifiiez en direct tous les billets ou seulement ceux qui vous semblent suspects. A savoir d’ailleurs que les billets les plus contrefaits sont actuellement les coupures de 20 et de 50 euros.

Si c’est à la fin de la journée, en comptant votre caisse, que vous trouvez de faux billets, vous n’avez d’autre choix que de les remettre à la Banque de France, laquelle se chargera de les détruire. En échange, elle vous délivre un reçu qui vous autorise à déduire la valeur du ou des billets de votre résultat comptable.

Et à l’œil nu, peut-on reconnaître un faux ?

Vous avez aussi la possibilité de tester les billets à l’œil nu. Même si vous possédez un détecteur, il s’agit là d’un premier niveau de vérification utile à réaliser. La BCE préconise une méthode baptisée TRI pour Toucher, Regarder, Incliner. Apprenez à identifier les reliefs, les couleurs, les hologrammes, la texture du papier, les motifs, les hologrammes… Après ce premier examen, vous saurez s’il est ensuite indispensable de passer le billet au détecteur.

Illustration
Besoin d'une Caisse enregistreuse?Comparez les prix des fournisseurs de caisses enregistreuses.
Comparez maintenant